Les éléments essentiels à connaitre avant de se lancer dans l’industrie 4.0

L’objectif de tout entrepreneur : être performant. Pour cela, l’entreprise se doit d’évoluer et d’avancer avec son temps.  La volonté de réduire ses coûts, l’indisponibilité de ses machines, l’amélioration de l’organisation des bâtiments et des postes de travail ainsi que l’automatisation d’un maximum de processus sont des enjeux du quotidien.

Ceux-ci poussent les entrepreneurs à tendre vers l’industrie 4.0.

L’industrie 4.0, industrie d’aujourd’hui et de demain

Suite à l’émergence de nouvelles technologies, l’industrie 4.0 désigne une nouvelle génération d’usines connectées, robotisées et intelligentes.

L’industrie 4.0 fait face à de nombreux défis. Parmi eux, la récolte et l’analyse de données, appelée Big Data. La recherche d’innovation est l’étape cruciale qui suit et qui permet de passer d’une industrie classique à une industrie 4.0.

En effet cette recherche d’innovation est essentielle à l’industrie pour entamer une transformation digitale réussie. Elle doit pourtant tenir compte des technologies de l’information, du matériel et des logiciels qui l’entourent.

L’innovation est un enjeu clé dans l’épanouissement d’une industrie 4.0. Elle permet ainsi d’assurer à une entreprise une certaine différenciation, une singularité et une performance durable sur leur marché.

industrie 4.0

Quelques informations pour mettre en place une industrie 4.0 performante

Pour passer à l’industrie 4.0, vous devez avant tout être informés sur quelques points.

Le Big Data

Tout d’abord, les données d’une entreprise en elles même ne suffisent pas, il faut savoir en tirer parti. Le Big Data est un concept qui illustre le fait que les entreprises sont confrontées à des volumes de données (des data) à traiter de plus en plus considérables, et présentant de forts enjeux commerciaux et marketing. Ainsi le Big Data est un concept qui permet de stocker un nombre indicible d’informations sur une base numérique.

big data

L’internet of Things

IoT est le raccourci utilisé pour désigner « l’Internet Of Things » ou en Français « l’Internet des objets connectés ». L’IoT contribue au développement du phénomène du Big Data et de ses enjeux par les volumes des données collectées qu’il génère.

Le terme d’IoT fait généralement référence à l’écosystème des objets connectés qui comprend le marché de ces objets, mais également tout ce qui est issus de leur développement.

L’IoT repose sur l’identification de chaque objet afin qu’il puisse envoyer des données sur une application, ou bien une plateforme Cloud et ce à une très grande échelle.

Chaque objet a une propre adresse IP et le but du réseau IoT est de tout (inter-)connecter.

Ainsi l’Iot a un objectif universel. Quel que soit l’opérateur (en France : Free, Orange, Bouygues, SFR, etc.), le pays, le service, le réseau IoT doit pouvoir connecter tous les objets du monde entier.

IoT

C’est pour répondre à ce challenge que les cartes SIM multi-opérateurs M2M existent.

Dans le monde de l’Internet des Objets (IoT), il faut pouvoir transmettre de manière efficace les données de machine à machine (M2M). En M2M, pour un service fiable et efficace, pouvoir communiquer avec les objets connectés n’importe quand, et ceux-ci doivent transmettre en temps réel leurs données.

Les cartes Sim M2M : un marché qui explose

Pour accéder à une industrie 4.0 performante, il est essentiel d’avoir recoursà des cartes Sim M2M multi opérateur.

En effet ces cartes SIM M2M sont très importantes pour la communication inter machines, particulièrement pour les entreprises qui fabriquent et commercialisent des objets connectés.

Les cartes SIM M2M sont des cartes spécifiques qui permettent de faire communiquer des objets électroniques (alarme, voitures, compteurs électriques, …) avec des serveurs informatiques ou entre eux, afin d’obtenir des services. Ces cartes sont dédiées aux communications émises depuis une machine, d’où l’appellation Machine-To-Machine vue précédemment.

En France, le marché des cartes Sim M2M n’a cessé de croitre depuis plusieurs années. Les besoins des individus changent dans un monde où le poids de la digitalisation ne cesse de croître, entrainant la transformation progressive des objets du quotidien.  L’hyper connectivité des individus (avec l’émergence de la connexion 5G) entraine une mutation quasi certaine vers une industrie 4.0.

Carte sim M2M

Les avantages d’une carte SIM M2M multi opérateurs

Une carte SIM M2M garantie une meilleure fiabilité dans la transmission de données.

Pourquoi se contenter d’un seul opérateur quand on peut en choisir plusieurs ?

En effet, la carte Sim M2M multi-opérateur permet de s’affranchir des dysfonctionnements d’un opérateur mobile en utilisant le meilleur réseau disponible à un instant T.

Elle peut ainsi se connecter aux différents opérateurs selon le besoin (voix, SMS, data) et selon les difficultés techniques (couverture du réseau, débit etc.). En cas de coupure sur le réseau principal, cette carte peut se connecter au deuxième meilleur réseau disponible.

Quels usages pour ce type de carte SIM?

Chaque domaine d’activité trouve une utilisation efficace aux cartes SIM M2M.

Nous avons listé pour vous les différents usages que vous pourriez en tirer selon les divers secteurs d’activité.

  • Santé : téléassistance médical, applications dédiées au sport et au bien-être…
  • Sécurité : alarmes, vidéosurveillance, appel d’urgence des ascenseurs…
  • Transports : géolocalisation, suivi éco-conduite…
  • Télémétrie : capteurs de diagnostic de machines (industrie, éoliennes, bornes de recharge électriques, panneaux photovoltaïques…), suivi de consommation, opérations de maintenance…
  • Monétique (moyens de paiement) : sécurité des données et instantanéité des transmissions, pour tout type d’objets (terminaux de paiement, horodateurs, bornes d’encaissement…)

En somme, pour un réseau M2M fiable et efficace, l’utilisation de cartes SIM multi opérateurs s’avère indispensable pour s’affranchir des défaillances des réseaux mobiles. En cas de déploiement mondial, il s’agit même d’un prérequis.

Il est néanmoins important de ne pas exclure toutes les autres technologies utilisées dans une industrie 4.0. Elles sont nombreuses et émergent plus ou moins dans le quotidien des individus : impression 3D, mais aussi réalité augmentée et virtuelle, l’intelligence artificielle, le cobot…) tant de technologies qui ont pour but de rendre l’entreprise plus performante.

Le plus grand point fort de l’industrie 4.0 ?

Elle ne nécessite pas réellement d’investissement au départ. L’industrie 4.0 permet avant tout d’analyser l’existant d’une usine pour le transformer et l’améliorer progressivement vers une usine 4.0.

Ce n’est donc pas un total renouveau ou un total « reset » de l’entreprise.

De plus elle n’est pas corrélée à dessuppressions de poste ou à la fin de la main-d’œuvre humaine. Elle se caractérise davantage par une évolution de poste vers des fonctions à plus forte valeur ajoutée.

Autre avantage pour la gestion des machines : l ’industrie 4.0 permet la mise en place d’un système de “Jumeau numérique”. C’est un procédé innovant qui anticipe les pannes des machines et les répare au plus vite. Nous vous en parlerons dans un prochain article !

Vous avez à présent toutes les informations nécessaires pour vous lancer vers l’industrie 4.0 !

industrie 4.0

Hess-IO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *